J’ai testé : le shampoing solide

Mon traditionnel shampoing (spécial cheveux indisciplinés et sur-sollicités, bla…bla…bla) étant presque terminé, la question s’est posée : y-a-t-il une alternative, meilleure pour mes cheveux et meilleure pour l’environnement ? Ma quête vers un shampoing aux tensioactifs doux, sans silicone, plus green et limitant les risques de réaction allergique a alors commencé. Le no-poo (comprenez “sans shampoing”) ne me tente pas vraiment, et le shampoing sec déjà adopté ne remplace pas totalement le bon vieux shampoing sous la douche. Que faire ?

Le shampoing solide réparateur de “Mes secrets de provence”

J’ai franchi le cap du shampoing solide. J’ai quelque temps erré sur les réseaux sociaux, et hésité avec le produit de Lamazuna, qui était plus friable selon les commentaires des utilisatrices. J’ai donc élu le shampoing réparateur de la marque Secret de Provence, en vente à la biocoop de mon quartier. En forme de fleur, plutôt mignon, il présente deux avantages : peu de déchets (même si le mien était emballé dans un sachet plastique puis dans une boîte en carton recyclable) et composition plutôt clean. Les ingrédients sont 100% d’origine naturelle, et bio à hauteur de 20%. Le principal tensioactif utilisé est le coco-glucoside, très doux et issu de la noix de coco. La version réparatrice est enrichie aux beurres de karité et d’argan bio, aux extraits de datte, au ginseng et à l’aloé vera, spécifiquement pour les cheveux ternes, colorés ou fatigués. Il promet également d’être anti-fourche, restructurant, et rendant aux cheveux leur brillance. Outre ma version, la marque propose toute une gamme de shampoings solides : cheveux secs, gras, normaux, à pellicules, ainsi qu’une version pour enfants. L’embarras du choix !

Un shampoing-fleur

Les présentations étant faites, voici mon avis après 1 semaine d’utilisation  (je mettrai cet article à jour après 1 mois et plus si affinités 😉 ). Premier étonnement : il mousse très bien ! Il faut le frotter contre le cuir chevelu mais la forme de fleur est très pratique pour l’avoir bien en main. Bon, j’ai quand même réussi à le faire tomber d’un bon mètre de haut, mais ouf, pas de casse. 2e bon point : son odeur, très subtile et agréable. Aucun soucis non plus au rinçage, pas besoin d’une tonne d’eau, la mousse part facilement et laisse des cheveux au toucher “propre” (bon je sais, ça ne veut pas dire grand chose, mais j’aime bien quand les cheveux crissent un peu sous les doigts, j’ai l’impression qu’ils sont bien nettoyés !).

L’épreuve du démêlage se fait plutôt facilement, même sans produit spécifique. J’applique toutefois un après-shampoing dont je vous parlerai plus tard. Dernier test : après séchage, mes cheveux sont doux et paraissent bien propres, et ils le restent jusqu’à 2-3 jours (la 3e nuit est fatale…). Bref, que du positif ! Je vais donc continuer à l’utiliser et je vous en dirai des nouvelles dans quelques temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *